Offre exclusive
Voir Offre
Voir Offre

Félicitations, vous êtes sur le point de réserver au meilleur prix !

Voir avantages web !
Voir avantages web !
Voir Offre

Citadelle

Quiconque visite Roses se doit de faire une promenade dans l’enceinte de la Citadelle.

Déclarée monument historique et artistique en 1961, la Citadelle rassemble des vestiges remontant à différentes époques et périodes d’occupation.

La forteresse militaire, avec sa gigantesque porte sur la mer, est une enceinte de 131.480 m2 de style renaissance qui fut construite en 1543.

Ses murailles renferment un important gisement archéologique où se côtoient les vestiges de la cité grecque de Rhode, fondée en 776 av. J.-C. par les Rhodiens; le quartier hellénistique, qui vécut sa période de plus grande prospérité entre les IVe et IIIe siècles av. J.-C.; la villa romaine, datant d’entre le IIe av. J.-C. et le VIe après J.-C.; le monastère roman-lombard de Santa Maria, du XIe siècle, et les fouilles du XIXe siècle.

Château de la Trinidad

Le château de la Trinitad couronne la pointe de la Poncella et surplombe le phare de Roses. Cette construction militaire datant de l’an 1544 (XVIe) fut bâtie sous le règne de l’empereur Charles Quint.

Il est sous forme d’étoile à cinq branches, avec des arêtes angulaires prononcées pour se défendre des projectiles ennemis.

Ses dimensions sont très considérables et ses murs font plus de deux mètres d’épaisseur. Il est composé de trois terrasses qui servent pour les batteries de canons, d’obus ou de mortiers, à différentes hauteurs, pour défendre le port et la côte. Sa garnison était constituée d’un maximum de deux cents hommes. Bien que très abîmé, cet ensemble est un exemple extraordinaire de forteresse côtière d’artillerie

Ensemble Mégalithique

Habitée depuis des temps immémoriaux, Roses possède l’un des itinéraires mégalithiques les plus complets et impressionnants de la Costa Brava.

Trois grands dolmens témoignent de la présence de ses premiers habitants: la Creu d’en Cobertella (3000-2700 av. J.-C.), le Llit de la Generala (3200 av. J.-C.) et le Cap de l’Home.

Le dolmen de la Creu d’en Cobertella, le plus grand de Catalogne, date du néolithique et fut déclaré monument historique et artistique en mars 1964. Sa grande galerie couverte d’une dalle de quatre tonnes mesure 5,20 m de long, 2,45 m de large et 2,14 m de haut.

Au gré de cette promenade des origines de la municipalité, on peut également admirer les deux menhirs de la Casa Cremada, qui datent du quatrième ou du troisième millénaire avant Jésus-Christ; la ciste de la Casa Cremada qui, à l’instar des dolmens, avait un usage funéraire, ainsi que la grotte-dolmen du Rec de la Cuana, datant de 2500 av. J.-C.

Aiguamolls de l’Empordà

Le Parc naturel des Aiguamolls de l’Empordà a été déclaré zone protégée après une longue et intense campagne de défense qui avait débuté en 1976 pour tenter d’éviter l’urbanisation de la zone.

 

http://www.gencat.cat/parcs/aiguamolls_emporda/es

http://www.aiguamolls.org/